Alcatraz, la prison dont on ne s’évadait pas

Île d'Alcatraz vue de San Francisco
Île d'Alcatraz vue de San Francisco

Célèbre pour avoir accueilli les plus grands criminels des années 30, l’île d’Alcatraz était réputée  pour son pénitentier, dont il était impossible de s’évader. Une telle sécurité était néanmoins nécessaire avec des prisonniers tels qu’Al Capone, « Doc » Baker, Alvin « Creepy » Karpis, George « Machine Gun » Kelly, Floyd Hamilton et Robert Stroud « Birdman of Alcatraz ». Si les tentatives d’évasion ont été nombreuses, aucune n’a cependant  « officiellement » été fructueuse. Dans cet article, nous avons volontairement évité de parler de l’histoire de l’île afin d’éviter tout spoiler. Nous nous concentrons sur les aspects pratiques de la visite et partageons nos impressions.

Célèbres criminels d'Alcatraz.

Photos des plus célèbres criminels qu’Alcatraz ait accueillis

Embarquer pour Alcatraz

Alcatraz est sans aucun doute l’un des lieux immanquables de tous les touristes de passage à San Francisco. Rongés par la curiosité, nous n’avons pas fait exception à la règle. Et autant le dire tout de suite,  nous avons adoré ! Pour vous rendre sur l’île d’Alcatraz, vous devrez obligatoirement passer par la compagnie Alcatraz Cruise. Le ticket peut être acheté en ligne ou sur place. Nous vous conseillons néanmoins de réserver à l’avance en ligne, car il est très difficile d’avoir des places le jour même. Le prix du ticket comprend le transport en bateau vers l’île d’Alcatraz ainsi qu’un guide audio. L’île est totalement gratuite, il n’y a donc rien à payer de plus. Sachez aussi qu’il est possible de trouver d’autres sites vendant des tickets à « meilleurs prix », mais ils ne vous débarqueront pas sur l’île car ils n’ont pas l’autorisation ! Faites attention !

Sur le site d’Alcatraz Cruise, vous pourrez choisir à quel moment de la journée visiter l’île : tôt le matin, durant la journée ou le soir. Si les premières visites du matin sont plus tranquilles et vous permettront d’éviter la foule, ce sont aussi les moins complètes car certains endroits de l’île seront fermés au public. C’est donc durant la journée qu’il y aura le plus à voir. Le soir, des activités supplémentaires sont organisées, mais la pupart des endroits seront fermés, comme pour la visite du matin.

Nous avons donc embarqués à bord du bateau qui relie San Francisco à Alcatraz pour un trajet d’environ 20 minutes. Si vous êtes sujet au mal de mer, prévoyez vos médicaments : les courants de la baie de San Francisco sont très forts, et le vent (très froid) sera de la partie.

Prison d'Alcatraz vue du bateau

Prison d’Alcatraz vue du bateau

Visite de l’île d’Alcatraz

Une fois arrivés sur l’île d’Alcatraz, nous avons d’abord été accueillis par un membre du Golden Gate National Park Area qui nous a expliqué le programme de la journée (variable selon la saison), ainsi que quelques petites règles à respecter.

Plan de l'île et exemple du programme journalier d'Alcatraz

Plan de l’île et exemple du programme journalier d’Alcatraz

Avant de démarrer la visite, vous devrez d’abord escalader l’île. Si la prison se trouve au « sommet », il y a beaucoup d’autres choses à visiter sur le chemin, comme l’hôpital, les jardins, la morgue, les maisons des gardiens, la maison du directeur ou simplement admirer les oiseaux, Alcatraz étant une île à la faune très riche (d’où le nom Alcatraz, qui signifiait au départ « l’île des pélicans » dans l’ancien espagnol).

Faune et flore d'Alcatraz

Faune et flore d’Alcatraz

Bancs d'oiseaux habitant l'île

Bancs d’oiseaux habitant l’île

Une fois le sommet atteint, nous avons enfin pu commencer la visite de la prison. N’oubliez d’ailleurs pas de récuperer le guide audio (gratuit !) avant de vous engouffrer dans le pénintencier. La qualité du guide est excellente et vous fera littéralement revivre les célèbres années d’Alcatraz. D’ailleurs, la visite audio est traduite dans une dizaine de langues, pour votre plus grand plaisir ! 🙂

Ce guide audio nous a fait voyager dans cette immense prison et nous avons vraiment appris toutes les anecdotes populaires de l’île. La visite est même agrémentée de bruitages, sons, interviews des prisonniers, etc. ce qui nous donne vraiment l’impression de revivre ce que les détenus et gardiens ont traversé : les voix brutes des criminels, le souffle du vent, les reconstitutions et les impacts de balles nous ont vraiment replongés dans l’Alcatraz des années 30 !

Cellule de la prison d'Alcatraz

Cellule de la prison d’Alcatraz

La durée de la visite de l’île est d’environ 3 heures et nous en sommes revenus plus que satisfaits. C’est une visite à prix raisonnable et à la hauteur de la réputation d’Alcatraz. Nous vous recommandons donc vivement de vous y rendre ! Nous vous conseillons tout de même de porter des vêtements chauds, car même avec un beau soleil, le vent est froid et souffle sur l’entièreté de l’île. Et comme vous pouvez le voir sur la photo qui suit, nous nous sommes fait avoir par le beau temps et avons vite regretté d’avoir mis un short ! 😀

Photo souvenir à Alcatraz

Photo souvenir à Alcatraz

 

Audrey Focant

Je m'appelle Audrey et je suis étudiante au City College de Berkeley, San Francisco.

N'oubliez pas de jeter un oeil aux autres articles...

11 Réponses

  1. Nico dit :

    Tout cela donne vraiment envie de visiter la prison.
    Vous avez vraiment de la chance d’être là-bas.

  2. Daniella dit :

    Merci pour ce bel article, on a l’impression de visiter Alcatraz avec vous et de sentir le vent nous balayer les jambes… à cause des shorts 😉 ! Vraiment vous enrichissez votre blog de manière très intéressante pour les futurs étudiants qui s’expatrieront comme vous. Bonne fête de Pâques et vivement la suite…sur les habitudes pascales à San Francisco, perhaps?

  3. Virginie dit :

    Génial cet article
    Je vais la bas en Juin ça m’aide beaucoup :))
    Bisous

  4. françois dit :

    Très bel article! A quand un sujet sur le désert de l’Arizona?

    • Julien Biral dit :

      Quand nous irons en Arizona ! 😀 Plus sérieusement, on a prévu de s’y rendre, mais pas encore organisé le voyage, je te conseille donc de suivre de très près notre blog pour être tenu au courant 😉

      • françois dit :

        Je le suis toujours de très près. Est il vrai que les autorités envoient de préférence les sans domicile fixe dans la ville de San Francisco car cela leur coûte moins cher étant donné que la région possède un climat agréable plus ou moins constant sur toute l’année?

        • Julien Biral dit :

          Je ne pense pas que les autorités « envoient » les sdf à San Francisco, mais ceux-ci peuvent vivre « plus facilement et plus longtemps » à San Francisco où le climat est doux plutôt qu’à New York où les hivers sont rudes, par exemple. En fait, il y a des sdf partout en Californie à cause du climat.

          Je pense aussi que les prix des logements dans la Bay Area n’aident pas (deuxième ville la plus chère des USA)

          • Prisca Pripri dit :

            Ouf ! grâce à votre blog, plus besoin de commettre un crime pour « intégrer » Alcatraz ! merci pour l’explication de l’origine du nom, encore une fois, on mourra pas idiots 🙂 !

  5. Soho dit :

    Wow, merci pour ces infos 🙂
    Dis moi, est ce que l’on peut loger a l’université pendant la période estivale pour quelques jours?

    • Julien Biral dit :

      Je pense que les logements ne sont réservés qu’aux étudiants et leur famille (il y a des classes d’été), mais pourquoi pas essayer de demander quand même ? 🙂 Voici le lien : Summer Housing. Mais pour être honnête, le prix des logements à l’Université est bien au-dessus de ce qu’on peut trouver ailleurs, en ville. Un hôtel sera probablement meilleur marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci d'avoir partagé ! Aime notre page pour être tenu au courant des derniers articles et nouveautés.