Castro, le quartier gay de San Francisco

The Castro, le quartier gay de San Franciso.
The Castro, le quartier gay de San Francisco.

Le Castro (ou The Castro, en anglais) est l’un des quartiers les plus célèbres de San Francisco, réputé pour sa communauté gay très active. Très animé et parsemé de références à la culture homosexuelle, Castro a su pleinement s’épanouir au sein de la ville.

San Francisco, une des premières villes américaines à accepter l’homosexualité

L’histoire de la communauté gay de Castro a débuté durant la seconde guerre mondiale. A cette époque, les militaires homosexuels étaient licenciés et envoyés dans la ville de San Francisco. Mais cette communauté ne s’est développée qu’une vingtaine d’années plus tard. Entretemps, en 1966, Castro devient peu à peu l’un de quartiers les plus vivants de la ville : des centaines de boutiques, restaurants, boites de nuit et lieux culturels y ouvrent leur porte. Durant les années 60, Castro est donc réputé pour son ambiance et son mode de vie, ainsi que pour son théâtre, le Castro Theater.

En 1967, le Summer of Love, dans le quartier de Haight-Ashbury, voisin de Castro, attire de nombreuses personnes provenant de tous les Etats-Unis. La population gay de Castro devenant de plus en plus populaire, de nombreux homosexuels de San Francisco et de ses alentours décident de s’y installer. La communauté gay subit alors une importante croissance jusqu’en 1980 et commence à s’imposer dans les mentalités des gens les plus réfractaires. Il faut souligner qu’en 1972, San Francisco fut d’ailleurs la première ville des Etats-Unis à interdire la discrimination de l’homosexualité, avant que l’Amérique ne la supprime définitivement de la liste des maladies mentales, en 1973.

Ourson aux couleurs du drapeau arc-en-ciel

Welcome to Castro

Malgré cette première victoire de la population homosexuelle visant à faire reconnaître ses droits, la question du mariage gay a longtemps partagé les Etats-Unis. Si ceux-ci avaient été autorisés en 1993, George Bush les interdira à nouveau en 2004. Quatre ans plus tard, la situation s’inverse grâce à l’esprit très libéral de la Californie, qui autorise à nouveau les mariages entre personnes du même sexe.  Cela ne sera qu’éphémère : en 2008, Barack Obama décide à son tour d’interdire le mariage homosexuel. Ce n’est qu’en 2012, que ce mariage sera enfin définitivement légalisé !

Le Castro, haut en couleur

Aujourd’hui, Castro est un véritable symbole de liberté, et ce dans tous les sens du terme ! Dès nos premiers pas dans le quartier, les nombreux drapeaux arc-en-ciel rappellent que la communauté homosexuelle y est très présente. Les magasins, les musées et bars sont tous plus exotiques les uns que les autres. Ne vous étonnez donc pas de croiser de nombreux Sex Shops, affichant en vitrine leurs accessoires les plus farfelus, ou même un magasin de Cookies dont les murs sont recouverts de photos de pornos gays. Cette boutique porte d’ailleurs très bien son nom : Hot Cookie. Vous pourrez y trouver les célèbres cookies en forme de sexe et autres pâtisseries, toutes très délicieuses !

Les célèbres biscuits de chez Hot Cookies

Les célèbres biscuits de chez Hot Cookies

Le plus surprenant fut sans doute de croiser un rassemblement de personnes… entièrement nues ! Même si certains avaient pris la peine de masquer leur sexe à l’aide d’une chaussette (aux couleurs arc-en-ciel, bien entendu 😀 ). Une fois de plus, Castro se veut être le symbole de l’ultra liberté poussée à l’extrême. Tout le monde a le droit d’y vivre comme il le souhaite. C’est probablement pour cette raison qu’il y fait tellement bon vivre et que la population du quartier est très agréable. Celle-ci n’est d’ailleurs pas uniquement composée d’homosexuels : on y rencontre toutes sortes de gens, comme dans un quartier normal, à l’exception près que vous trouverez un peu plus de couples gays qu’ailleurs.

Une vitrine un peu osée, parmi tant d'autres dans le Castro.

Une vitrine un peu osée, parmi tant d’autres dans le Castro.

Malgré tout, le conseil municipal de San Francisco a décidé d’interdire la nudité dans les rues, à l’exception de certains événements et endroits où celle-ci est acceptée, tels que la Gay Pride, les plages et la Bay to Breakers, une course à travers toute la ville.

Notre avis sur Castro

Le Castro est sans aucun doute un quartier unique en son genre. Il est le symbole de la liberté que revendique fièrement la ville de San Francisco. Parsemé de boutiques à la fois étranges et amusantes, de restaurants et de pâtisseries délicieuses, c’est un endroit à ne pas manquer lors de votre passage dans la ville, d’autant plus que le quartier est entouré d’autres lieux d’intérêts, tels que Corona Heights et Haight-Ashbury. Malgré tout, ce n’est peut-être pas l’endroit le plus approprié si vous visitez San Francisco avec de jeunes enfants.

Panorama du Mission Dolores park

Panorama du Mission Dolores park

Afin de vous détendre lors de votre passage à Castro, n’hésitez pas à faire un tour au Mission Dolores Park, idéal en famille lorsque le soleil est présent, ainsi qu’au musée GLBT (pour Gay, Lesbian, Bisexual Transgender Historical Society). Enfin, n’oubliez pas d’aller voir la célèbre Maison Bleue de Maxime Leforestier !

La maison bleue de Maxime Leforestier.

La maison bleue de Maxime Leforestier.

Plaque murale de Maxime le Forestier

Plaque murale de Maxime le Forestier 

Audrey Focant

Je m'appelle Audrey et je suis étudiante au City College de Berkeley, San Francisco.

N'oubliez pas de jeter un oeil aux autres articles...

13 Réponses

  1. Patricia dit :

    Trop fort la Maison bleue de Maxime.
    J’ignorais qu’elle existait vraiment et, a fortiori, qu’elle se trouvait là!

  2. Daniella dit :

    Boutiques très amusantes dans ce surprenant quartier. Merci de nous faire partager toutes vos découvertes!
    Quant à la Maison bleue je ne pensais pas non plus qu’elle existait, cela me reste un beau souvenir d’enfance!

  3. Ambroise dit :

    « Parsemé de boutiques à la fois étranges et amusante ».

    Il manque un s. :O

    Plus sérieusement, vous apprenez l’anglais et révolutionnez la guitare et en plus de ça, vous écrivez tous ces beaux articles… Chapeau =D

    Profitez bien du climat pendant qu’on se les gèle à Montréal! 😀

    Deg de pas être le centième =(

  1. 23 avril 2014

    […] d’ailleurs d’assister à une messe à l’église de Mission Dolores, située près du parc du même nom. Certaines messes étant données en espagnol, vérifiez d’abord sur ce lien si la […]

  2. 4 janvier 2015

    […] marché de Noël Allemand de Castro a aussi été organisé le 13 décembre cette année. Étant donné que San Francisco est une […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci d'avoir partagé ! Aime notre page pour être tenu au courant des derniers articles et nouveautés.