The Golden State Warriors, l’équipe de NBA de la baie de San Francisco

Stade de l'Oracle Arena - NBA
Stade de l'Oracle Arena, Oakland - NBA

Faisant partie des plus célèbres associations sportives en Amérique du Nord, la NBA, pour National Basketball Association, est sans conteste la plus reconnue des ligues de Basketball au monde. Elle regroupe non seulement les meilleurs joueurs des différents continents, mais chaque match constitue à lui seul un spectacle, grâce aux nombreuses musiques et animations qui le ponctuent.

Les Warriors, équipe de NBA de la baie

Parmi les trois sports populaires dans la baie , c’est-à-dire le football américain, le base-ball et le basketball, seul le dernier est vraiment répandu en Europe. J’en suis d’ailleurs une grande fan, et je n’ai donc pas manqué l’occasion d’assister à un match des Golden State Warriors, l’équipe de NBA de la baie de San Francisco. Depuis notre arrivée, nous avons assisté à deux matchs. A chaque fois, le spectacle était au rendez-vous et une ambiance incroyable régnait dans le stade de l’Oracle Arena, situé à Oakland. D’ailleurs, il est très facile de s’y rendre, même en tant qu’étudiant : une station de Bart y a été aménagée.

Un spectacle à l’américaine

Les amateurs de basketball savent bien que ce sport est entrecoupé par de nombreuses pauses : temps-morts, quarts temps et mi temps. Durant celles-ci, le public a droit à de nombreux divertissements mettant à chaque fois en scène un ou plusieurs spectateurs : lancers francs dont le gain augmente avec la distance du panier, lancers de t-shirt dans la foule à l’aide d’un pistolet plutôt particulier, la Dancing Cam (faire apparaitre sur l’écran géant les spectateurs qui dansent) et j’en passe. Il ne faut pas oublier les célèbres cheerleaders qui nous proposent de superbes chorégraphiques à chaque match.

Parmi les deux rencontres NBA auxquelles nous avons assisté, l’une d’elle était un match dont l’enjeu était important. Pour l’occasion, le stade a sorti le grand jeu : au début du match, nous avons eu droit à l’hymne américain chanté par une chorale, suivi par un feu d’artifice et des lances-flammes situés sur les paniers du terrain. Durant la rencontre, nous avons même eu droit à un lacher de billet dans la foule !

Hymne américain au début du match

Hymne américain au début du match

Un sport très coûteux

Selon moi, le principal inconvénient des matchs de NBA est le prix des tickets. Il faut compter 40$ au minimum pour une belle rencontre, en sachant que les places les moins chères sont parfois très mal situées et n’offrent pas une belle vision du match. Vous pouvez voir le prix des tickets et les acheter en cliquant sur ce lien. Si vous êtes étudiants à l’Université de Berkeley, vous pourrez cependant bénéficier de tickets à prix réduits (20$ actuellement) auprès de la maison internationnale.

Sachez aussi que tous les divertissements proposés aux différentes personnes du public ne sont destinés qu’aux possesseurs de places relativement correctes, et donc au prix parfois exorbitant. L’ambiance est donc bien au rendez-vous durant tout le match, mais en tant qu’étudiant, vous serez plutôt spectateur de l’animation, sans espoir de pouvoir y participer.

Malgré ces inconvénients, voir un match de NBA est, selon moi, quelque chose que tout amateur de sport se doit de voir au moins une fois dans sa vie, tant pour la qualité du jeu que pour le spectacle qui nous est offert tout au long du match.

Audrey Focant

Je m'appelle Audrey et je suis étudiante au City College de Berkeley, San Francisco.

N'oubliez pas de jeter un oeil aux autres articles...

2 Réponses

  1. Prisca Pripri dit :

    Il est vrai qu’assister au moins à un match de NBA est un must quand on a l’occasion de séjourner aux USA ! sinon : petite info sportive pour les « expatriés montois » que vous êtes : Mons (foot) descend en D2 …ouch !!!…:), alors profitez bien de vos « WARRIORS », à défaut de « Dragons » qui crachent autre chose que du feu 🙂 !
    Attendons avec impatience les photos de la fête de Pâques et les traditions pascales à San Fransisco, surtout celles de Castro ! Les œufs, les cloches, les lapins…attention les yeux ! biz à vous deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci d'avoir partagé ! Aime notre page pour être tenu au courant des derniers articles et nouveautés.